Camille Genissel sur France Bleu Basse-Normandie (sept. 2014)

FranceBleuBasseNormandieCamille Genissel était l’invitée de l’émission Les Choses de la Vie, sur France Bleu Basse-Normandie, pour répondre aux questions des auditeurs sur le comportement de leurs chiens et chats.

Complément d’informations pour les questions qui m’ont été posées:

1) Intégration d’un chien avec un chat : Le chien mange du chat

Le chat peut-être considéré comme une proie pour le chien sauf si celui-ci a été socialisé avec des chats ou si celui-ci n ‘est tout simplement pas très prédateur. Il y a des chiens plus prédateurs que d’autres selon la race ou la personnalité de l individu.

Cette relation chien-chat dépend aussi du chat. Certains chats sont craintifs et se comportent plus facilement comme une proie (fuyant) face au chien ce qui renforce le comportement de prédation du chien. D’autres au contraire vont faire face et faire une démonstration de griffades sur le chien imposant ainsi un certain respect.

Pour l’intégration il faut procéder par étape :

Tout d’abord la hiérarchie maître-chien doit être respectée pour que votre chien vous écoute bien.
Il s’agit d’interdire aux chiens des accès comme le lit, le canapé, ne pas lui donner à manger à table etc. (cf le guide gratuit à télécharger sur ce site).

Au sein de la maison :
-Si le chat était là avant le chien comme c’est le cas ici, la vie et les habitudes du chat ne doivent pas changer avec l’arrivée du chien. Dans l’idéal le chat garde son endroit à lui comme c’était le cas (ex :l’étage) et le chien n’a pas le droit d’y monter.
-Placer une barrière pour enfant entre ses deux parties pour que le chien n’est pas accès au chat mais que le chat puisse venir voir le chien s’il le souhaite ou repartir ou l’observer derrière cette barrière.
-Le chien ne doit évidement pas être dans le passage du chat mais dans un coin de la pièce.
-Le chien est libre tant que le chat est dehors ou dans son endroit à l’étage. Dès que le chat veut descendre ou venir manger comme à son habitude, tenir le chien en laisse, laisse souple et ramener le chien près de soi dès qu’il bouge. Le chien doit être immobile pour ne pas perturber le chat qui passe, voir dans certains cas, on peut même l’empêcher de regarder le chat.
Relâcher le chien dans la maison quand le chat est passé ou est dehors.
Faire ceux-ci tout le temps et tous les jours jusqu’à ce que le chien prenne l’habitude de voir passer le chat et n’y prête plus attention.
-Si le chat est dehors ne jamais y mettre le chien aussi en liberté. Il faut donc sortir le chien en laisse.
-Si le chat rentre alors on peut laisser sortir le chien en liberté dans le jardin.
De façon progressive nous obtenons un chien qui ne s’occupe plus des allés et venu du chat dans la maison et le chat qui se promène dans la maison comme avant.

A l’extérieur :
-Le chat dehors, prendre en laisse le chien en gardant une distance par rapport au chat et procéder de la même manière que dans la maison.

Progressivement le chien et le chat se croisent à l’intérieur et à l’extérieur et s’ignorent ou se rapprochent jusqu’à peut -être dormir ensemble.

2)Le chat fait pipi dans la maison :

Commencez par emmener votre chat chez le vétérinaire, car ce problème peut-être un problème de l’appareil urinaire.

Si votre chat va très bien, il faut vérifier les paramètres de bases :

-L’endroit des toilettes, de la nourriture et de repos.
-La bac à litière doit être propre, 5 à 7 cm d’épaisseur de litière et non parfumée.
-Le chat doit avoir un accès permanent.
-Il ne doit pas être harcelé par un autre chat, chien ou une personne.
-Le bac à litière est situé dans un endroit calme et peu visible (petit coin), vue libre à l’avant.
-Le bac doit être le plus grand possible.
-Le bac est non couvert
-Le nombre de bac doit être de un par chat plus un pour le système :
Pour un chat il faut donc deux bacs. Pour trois chats il faut donc quatre bacs.
-Le nettoyage se fait sans produit chloré ou ammoniaqué, l’ utilisation de vinaigre dilué est possible.

Comme tous les animaux, les chats séparent les endroits de repos, de jeux, de nourriture et de toilettes.
-On peut donc faire manger le chat à l’endroit de son pipi pour qu’il change cet endroit en endroit de nourriture.

Si les problèmes persistent :
Définir la fréquence ?les endroits sont-ils toujours les mêmes ? Où ? Depuis combien de temps ? Quand ?

Le marquage urinaire est un signe d’anxiété :
Un autre chat dans le coin ?
Un déménagement ?
Changement de place des meubles ?
Un décès ? Humain ou non ?
Un stress humain ou non ?
Un accident ? Humain ou non ?
Ses besoins vitaux sont respectés ? Il sort ? Il chasse ?

Cette analyse doit être faite par un comportementaliste compétent qui mettra en place les solutions comportementales adaptées à chaque origine du problème de malpropreté et à chaque chat. Il y a obligatoirement une raison. Un chat ne se met pas à faire pipi et à stresser tout seul et pour rien.
A chaque chat sa solution, il n’existe pas de solutions types.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  Inscrivez-vous à ma newsletter et recevez des conseils chaque mois !